travailler avec la peinture

Que vous utilisiez un pot neuf ou déjà entamé, assurez-vous que la peinture est bien mélangée et qu’elle ne contient pas de saletés. Au moment de votre achat, demandez à votre fournisseur de mélanger la peinture à la machine : même si vous n’utilisez cette peinture que quelques jours après, ce premier brassage facilitera votre travail.

Evitez les grands récipients

si vous peignez au rouleau, utilisez un bac, si vous travaillez à la brosse, transvasez la peinture dans un petit seau plutôt que de la prendre directement dans le pot. Vous pourrez accrocher ou poser à portée de main de mieux recharger votre outil. Comme vous devrez les remplir assez souvent, vous serez amené à remuer la peinture régulièrement, ce qui est une bonne chose. Transférer la peinture dans d’autres récipients permet en outre de garder le pot propre, ce qui en facilite la fermeture à la fin du travail. Bacs et seaux en plastique ont l’avantage de ne pas rouiller. prenez toujours la précaution de parfaitement les nettoyer et de les sécher avant de les utiliser : la moindre poussière ou saleté affecterait le résultat de votre travail

Diluer la peinture

c’est inutile dans la plupart des cas, mais parfois nécessaire pour certaines finitions décoratives. utilisez le solvant approprié. essayez diverses proportions de peinture et de diluant pour trouver celle qui convient le mieux : préparez de petites quantités, en notant soigneusement les proportions utilisées, et testez-les sur la surface à couvrir pour vérifier si vous obtenez l’effet escompté. Si vous faites votre essai sur un échantillon de même matériau, assurez-vous qu’il a été apprêté et peint de la même façon que la surface à couvrir. pensez à examiner le résultat dans les conditions de luminosité de votre projet. Quand vous êtes satisfait du résultat, faites votre mélange de peinture et de diluant, dans les mêmes proportions, en quantité suffisante pour remplir un seau.

Laisser un commentaire