Le « Toit Bleu » photovoltaïque de Montreuil-sous-Bois

Le toit solaire photovoltaïque ( le “ Toit Bleu “), situé au-dessus des bureaux du CLER (Comité de liaison énergies renouvelables) à Montreuil-sous-Bois (93), a été raccordé au réseau EDF le 9 avril 2002. Il vient donc de fêter ses cinq années de connexion. En cinq ans, ce sont 110 000 kWh qui ont été produits par cette installation de 220 m² de capteurs.
toit-bleuLe toit photovoltaïque a dépassé les prévisions de production. Alors que les estimations s’élevaient à environ 20 MWh par an, la production annuelle effective a été d’environ 21,62 MWh (moyenne établie sur les productions des quatre années pleines : 2003 à 2006).


Le “ Toit Bleu “ a été réalisé à une époque difficile pour les énergies renouvelables en général, et pour le photovoltaïque en particulier. Le CLER se félicite de constater que cette installation a participé à l’évolution du contexte, devenu depuis beaucoup plus favorable avec, notamment, le crédit d’impôt pour les particuliers, la mise en place du tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque à 30 c€/kWh, voire 55 c€/kWh, etc. Quelques barrières demeurent toutefois comme, par exemple, le temps d’attente pour la connexion au réseau.
Les 21,62 MWh de production annuelle du “ Toit Bleu “ représentent l’équivalent de la consommation électrique de plus de 6 familles chaque année, chauffage et eau chaude sanitaire non compris.


L’ installation du toit solaire de Montreuil-sous-Bois a coûté 150 000 € HT. Elle a été financée par l’Union européenne (35 %), la région Île-de-France (20 %), l’OP-HLM de Montreuil (15 %), l’ADEME (15 %), le Département de Seine-Saint-Denis (10 %) et Greenpeace (5 %). Le “ Toit Bleu “ appartient à l’OP-HLM de Montreuil. Il concerne un bâtiment de 4 étages comportant 11 logements et une plate-forme bureautique de 6 associations