éclairage

S'il est rasant (corniches lumineuses ou projecteurs halogènes par exemple), les défauts de planéité inhérents au support lui-même inhérents au support lui-même seront très apparents. le peintre ne peut prétendre, même avec ses meilleurs endusages, rattraper les coffrages défectueux ou la pose incorrecte de plaques de staff ou de plâtres cartonné. Le DTU 59.1 reconnait cette difficulté et ne la considère pas comme un défaut d'application du peintre.

les fissures : c'est un problème que l'on rencontre principalement sur les baculas (plafonds en platre sur lattis) ou dans les constrcutions à solives de bois. 

Le jeu du bois, le tassement des immeubles, les mouvements de la maçonnerie, provoquent des ruptures du plâtre. Aux solutions d'entoilage partiel (bande de calicot) on préfère de plus en plus le marouflage, sur toute la surface.



Copyright  peinture porcelaine 2013