préparation et couches d'impression

L'étape de préparation de la surface à peindre ne doit pas être néglifée sous prétexte que les plafonds sont surfaces peu regardées et sont pénibles à travailler. L'accrochage du système de peinture obéit en plafonds aux règles habituelles propres aux subjectiles et aux fonds.

la couche d'impression : la superposition des enduits et des couches de peinture maigres et mates, donc peu riches en liant, finit par constituer une croûte. si l'impression est négligée cette croûte se décollera du support lorsque le dernier et malheureux peintre interviendra.  

Rappelons que le formulation des peintures mates privilégie certaines de leurs propriétés (couvrant, opacifiant et garnissant) au détriment de leur souplesse. l'adjonction de charges donne des produits à la limite de l'agglutination.



Copyright  peinture porcelaine 2013